Centre Culturel de l'Entente Cordiale - Château d'Hardelot - Le 21 septembre 2017 - 01h43
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Centre Culturel de l'Entente Cordiale - Château d'Hardelot

Navigation principale :

  • Faire suivre cette page

Vous êtes dans : Château d'Hardelot > Agenda > 8e Midsummer Festival

8e Midsummer Festival

Du 25 juin au 15 juillet 2017

Type d'événement : Spectacle
Coût : 20 / 17 / 5 €

Du 24 juin au 15 juillet 2017, le Midsummer festival c’est the place to be sur la Côte d’Opale, à Condette, dans ce théâtre élisabéthain unique en France qui fait la fierté de tout le Pas-de-Calais.

De l’Éloge de la folie à la Sérénade d’un montagnard des Abruzzes à sa maîtresse, en bravant la Tempête !, sur un air d’All we need is love ou en revivant un Roméo et Juliette un brin à l’West, de l’amour à la folie, cette 8ème édition joue de toute la gamme de nos émotions.
La formule se renouvelle en mixant les esthétiques et les références, en assemblant musique, chant, conte, théâtre, opéra et danse, pour nous cueillir au plus profond de nous-mêmes, nous interpeler un peu, nous ravir passionnément et nous émouvoir beaucoup !
Conjuguant spectacles intimistes, productions de scènes labellisées et créations originales, faisant dialoguer l’ensemble des disciplines du spectacle vivant au gré de 13 représentations réparties le temps de 4 week-ends, c’est un Midsummer véritablement « amoureux fou » qui vous donne cette année rendez-vous. Dans l’écrin du Théâtre du château d’Hardelot conçu par Andrew Todd pour le Département du Pas-de-Calais, laissez-vous transporter à Condette, sur la Côte d’Opale, et laissez votre cœur, sans modération, battre la chamade !

Programme

 

Éloge de la folie

Samedi 24 juin, 20h
Danse et musique

Ensemble XVIII-21 Le Baroque Nomade
Durée du spectacle : 2h

Baroque, ottomane, tribale, aux confins de la transe et de l’extase, la musique se mêle au lyrique et aux danses primitives.
Véritable aventure musicale et humaine, le Baroque Nomade développe le thème de la folie dans les musiques d’Europe, d’Afrique et du Moyen-Orient. Musique et folie entretiennent de bien étranges relations. On admettra qu’un musicien trouve sa place dans la société même s’il reste doté d’une étrange personnalité. Le chant semble propice à dire ce que la société ne permet pas : les passions extrêmes et les désirs indicibles. Faudrait-il être fou pour être musicien ? La lancinante pulsation des musiques orientales aura-t-elle raison de la folie ? Celle des fous, celle des artistes ou la vôtre ?

Cyrille Gerstenhaber, soprano
Rémi Cassaigne, théorbe
Mathieu Dupouy, clavecin
Andreas Linos, viole de gambe
Spyros Halaris, qanun
Artyom Minasyan, doudouk
Yousef Zayed, oud
Pierre Rigopoulos, percussions
Merlin Nyakam, danse et chorégraphie
Jean-Christophe Frisch, flûtes et direction

XVIII-21 Le Baroque Nomade est conventionné par le Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Ile-de-France), et reçoit le soutien de la Région Ile-de-France, du Département du Val-de-Marne et de la Spedidam.

 

Mon cœur pour un sonnet

d’après William Shakespeare

Dimanche 25 juin, 17h
Théâtre et danse

Mise en scène, interprétation : Aurélie Barré et Sébastien Amblard
Durée du spectacle : 1h
Dans un modeste ballet, les mots de Shakespeare sonnent juste pour mieux nous apaiser…
Deux personnages qui se cherchent, se désirent, s’éprennent et se reprennent dans une tension perpétuelle entre ombre et lumière. Donner corps aux sonnets du grand William, c’est la gageure de ces deux comédiens, danseurs et chanteurs, tantôt dans la pénombre ou au plein feu faisant ressortir le décor minimaliste d’une dizaine de tabourets.

Création sonore : Anthony Rouchier
Lumières : Philippe Catalano
Costumes : Dominique Louis, Dominique Burté, Opéra-Théâtre de Metz Métropole
Conseiller littéraire : Claire Bardelmann
Traduction : Robert Ellrodt
Coproduction Théâtre du Peuple de Bussang, Opéra-Théâtre de Metz Métropole et Théâtre universitaire de Metz (Théâtre du Saulcy)

 

Le chant d'Orphée

Jeudi 29 juin, 20h
Musique

Ensemble Correspondances – Sébastien Daucé

Durée du spectacle : 1h50
Pure folie baroque, par amour pour Eurydice, et pour la musique de Purcell et Charpentier !
Sébastien Daucé encadre les deux actes de l’un des plus beaux opéras de Charpentier par des airs et chœurs de Purcell extraits de Welcome to all the pleasures et The Fairy Queen. Le programme réunit deux grands compositeurs du 17ème siècle dont la musique partage de grandes similitudes harmoniques et thématiques sur le thème orphique de la précellence de la musique et du chant.

 


British inspired

Vendredi 30 juin, 20h
Musique

Harold en Italie et la Symphonie Fantastique
Maxim Rysanov, alto et Ashley Wass, piano

Durée du spectacle : 1h30

Transports de l’âme et passions romantiques…
Chambriste accompli, passionné de musique contemporaine, artiste charismatique, Maxim Rysanov est originaire d’Ukraine mais vit à Londres et à Budapest. Il a étudié l’alto avec Maria Sitkovskaya à Moscou et John Glickman à Londres à la Guildhall School of Music and Drama. Il y a également étudié la direction d’orchestre avec Alan Hazeldine. Maxim Rysanov joue pour notre plus grand plaisir un alto de Giuseppe Guadagnini (1780), prêté par la Fondation Elise Mathilde.
Considéré comme l’un des interprètes majeurs de sa génération, Ashley Wass est un artiste qui ne cesse de fasciner. La critique est particulièrement élogieuse quant à ses interprétations de Liszt, Franck, Beethoven et Bridge. Ashley Wass est l’invité de nombreux festivals internationaux tels Bath, Gstaad, City of London ou Marlboro…

 

TEMPÊTE !

d'après La Tempête de William Shakespeare

adaptation et mise en scène Irina Brook

avec Les Éclaireurs du TNN Kevin Ferdjani, Marjory Gesbert, Issam Kadichi, Irène Reva

et Renato Giuliani

lumière Alexandre Toscani

son Guillaume Pomares

accessoiriste Marie-France Flayosc

costumes  Aurore Lane

collaboration artistique Camille Cousy

 

production Théâtre National de Nice - CDN Nice Côte d'Azur

durée estimée1h15

Avec son inventivité et sa joie contagieuse, Irina Brook revisite La Tempête de Shakespeare, dans une nouvelle version jeune et faite sur mesure pour sa compagnie Les Eclaireurs et l'incontournable Renato Giuliani.

Dès le début de la pièce, un climat de rébellion est à son apogée sur l’île déserte, lieu d’exil depuis vingt ans du magicien Prospero. Les sujets de ce petit royaume sont au bord de la révolution, malgré les musiques italiennes pleines de gaieté et les tours de magie. La jeune Miranda s’ennuie à mourir et rêve d’amour. Caliban, monstre de l’île et esclave, ne supporte plus les tortures quotidiennes des gnomes malveillants envoyés par son maître. Ariel, esprit de l’air et serviteur dévoué, attend avec fébrilité la fin de son contrat. Tous rêvent de liberté. Et Prospero rêve de vengeance. Mais le pardon vient transformer tout ce petit monde. Et sur un air de mandoline et une ambiance de film italien, on se retrouve finalement envahi par une émotion profonde.

La plume incomparable de Shakespeare et la touche légère et festive d’Irina Brook créent un spectacle délicieux et accessible à tous, qui passe des tempêtes de l’âme à la réconciliation. Les comédiens s’embarquent pour un voyage jubilatoire en haute mer. Chavirant !


Cabaret songs

Dimanche 2 juillet, 17h
Musique

Mary Carewe, voix music-hall et Philip Mayers, piano
Durée du spectacle : 1h20 avec entracte
Pour tous les amoureux, de Londres à Paris, de Benjamin Britten à Paul Mc Cartney.
Mary Carewe est une artiste reconnue pour son large répertoire : théâtre musical, musiques de film, chanteuse de jazz et de chefs d’œuvre du cabaret du XXe siècle jusqu’aux œuvres pour voix seule, avec piano ou ensemble des compositeurs de notre temps, qu’elle a interprétées en Europe, aux Etats-Unis et en Asie.
Né en Australie, Philip Mayers a étudié à Brisbane au Queensland Conservatorium avec Max Golding. Après l’obtention de son diplôme, il se spécialisa dans l’opéra au Conservatorium Opera School. Il débuta sa carrière en Australie et Nouvelle-Zélande et devint le pianiste de nombreux ensembles de musique contemporaine tout en conservant des liens étroits avec les maisons d’opéra.

 


Chromatismes

Mardi 4 juillet, 20h
Musique

Justin Taylor, clavecin
Durée du spectacle : 1h
Coup de cœur assuré pour un futur monstre sacré !
A tout juste 23 ans, le jeune musicien franco-américain remporte le Premier prix au Concours international de Clavecin de Bruges. Il y obtient également le Prix du Public, le Prix Alpha et le Prix de l’European Union Baroque Orchestra. Autour de Bach, Rameau, Sweelinck, Scarlatti et Soler, Justin Taylor nous invite à partager avec l’ensemble du public sa passion pour le clavecin et son amour intense de la musique.

 

Talking heads II

Femme avec pédicure/Nuits dans les jardins d’Espagne d’Alan Bennett

Vendredi 7 juillet, 20h
Théâtre

Compagnie Le Château de Fable

Durée du spectacle : 1h20
Vous reprendrez bien une tranche de vie sauce anglaise ?
En faisant dialoguer les deux monologues Femme avec pédicure et Nuits dans les jardins d’Espagne d’Alan Bennett, Claude Bonin nous fait suivre les chemins de deux femmes de la middle class britannique aux vies médiocres et conformistes. L’amour des chaussures et du jardinage nous embarquent dans un spectacle drôle, brillant, plein de fantaisie où non-sens et humour anglais sont rois !

Adaptation : Jean-Marie Besset - Editions Actes Sud-Papiers. Titre générique «Moulins à Paroles II »
Mise en scène : Claude Bonin
Interprétation : Emmanuelle Rozès et Bénédicte Jacquard
Coproduction : La Strada & Cies, Centre Culturel Max Juclier – Villeneuve-la-Garenne, Centre Culturel des Portes de l’Essonne
Coréalisation : Théâtre de l’Epée de Bois
Avec le soutien du Conseil Général de l’Essonne et de la SPEDIDAM

 

Mabinogion

Samedi 8 juillet, 20h
Musique

Quatuor Béla et Elise Caron

Durée du spectacle : 1h20
Aux sources celtes, laissez-vous conter un récit magique et singulier…
Les « Mabinogion » ou « Les Quatre Branches du Mabinogi » sont une série de quatre contes dont on trouve la trace dans deux manuscrits, rédigés en langue galloise au XIVe siècle. Leur origine est sans doute bien plus ancienne encore que cela. Ces histoires faisaient partie du corpus de légendes que les bardes médiévaux, poètes de cour et détenteurs officiels de la tradition se devaient d'avoir à leur répertoire. On trouve dans ces récits les traces et le parfum de personnages mythologiques, de divinités des anciens celtes, peut-être même de grands archétypes indo-européens.

Elise Caron, chant, récit, flûte traversière.
Quatuor Béla
Arthur Lestrange, texte
Frédéric Aurier, composition
Emile Martin, sonorisation
Donatien Mary, illustration
Sylvain Gripoix, photos
Production L’Oreille Droite / Quatuor Bela en coproduction avec l’Espace Malraux – Scène nationale de Chambéry et le Festival d’Ile de France, avec le soutien de l’ADAMI

 

We are the monsters

Dimanche 9 juillet, 15h et 17h30
Théâtre et Danse

Concept et chorégraphie de Colette Sadler

Durée du spectacle : 35 mn
Durée de l’atelier : 45 mn (sur réservation)

Idéal pour lâcher prise et nous libérer de nos peurs d’enfants.
We are the monsters est un spectacle de danse humoristique destiné aux enfants à partir de 4 ans. Des figures monstrueuses prennent forme lorsque le corps humain est renversé sur la tête, tordu, déformé à l’aide d’autres membres, étiré dans tous les sens et disloqué. Les monstres évoluent dans un cadre rempli de suspens, teinté d’originalité et d’étrangeté, de fascination et de familiarité.
A l’issue de la performance, un atelier est proposé aux spectateurs. L’objectif est d’utiliser des mouvements, de la musique, des images et des accessoires pour étudier avec les enfants ce que le corps a de particulier et peut-être même de monstrueux; de quoi stimuler l’imagination et la créativité en matière de forme et de mouvement.

Costumes et lumière : Philine Rinnert
Musique : Brendan Dougherty
Performance : Naama Iytel, Maxwell McCarthy, Assaf Hochman et Alice Heyward
Production : Frances McMillan
Diffusion France : Catherine Launay

 

Roméo & Juliette / West side story

d’après William Shakespeare et Leonard Bernstein

Vendredi 14 juillet, 20h & Samedi 15 juillet, 20h
Mix opéra pour violon, violoncelle, clarinette, claviers, 2 chanteurs et 4 comédiens

Ensemble Contraste, The company Deracinemoa

Durée du spectacle : 1h30 sans entracte
Après The Fairy Queen, ils récidivent avec un Roméo et Juliette un brin à l’West !
Forts du succès de The Fairy Queen créé en clôture de la 7ème édition du Midsummer, Arnaud Thorette et Laurent-Guillaume Dehlinger nous livrent cette année un opera mix très personnel. Dans une astucieuse mise en abîme, où Shakespeare et Bernstein se font écho, les musiques et les mots nous reviennent en mémoire, Roméo et Juliette reviennent à la vie. De quoi semer un peu de fantaisie dans la folie du monde et fleurir avec beaucoup d’amour les balcons de nos préjugés !

Adaptation : Arnaud Thorette, Johan Farjot et Laurent-Guillaume Dehlinger
Ensemble Contraste
Direction artistique : Arnaud Thorette / Ensemble Constraste
Direction musicale et arrangements : Johan Farjot
Irina De Baghy, soprano
Constantin Goubet, ténor
The Company Deracinemoa
Direction artistique, mise en scène et scénographie : Laurent-Guillaume Dehlinger
Assistante mise en scène et chorégraphie : Amélie Patard
Images : Cédric Bachorz


Mais aussi, les 24, 25 juin, 1er, 2, 8 et 15 juillet toute la journée

  • Sonnets ! On vous sert
  • Compagnie Rollmops Théâtre
  • Théâtre et Musique

Dans une atmosphère d’attraction foraine, avec tout ce qu’il faut de boniments, d’aspect suranné et d’arnaque mal déguisée, deux personnages entrainent le public pour une expérience unique où chacune et chacun devenant acteur et spectateur pourra entendre et s’approprier un sonnet shakespearien en langue d’origine et en français.

Tarif et achat de places

Rendez-vous sur la billeterie en ligne du Département.

Achat sur place à l'accueil du château uniquement par carte de crédit.

  • Spectacle tout public:
    • sur place 20€
    • Sur internet 17€
    • Tarif réduit (public de moins de 18 ans, étudiants de moins de 26 ans, bénéficiaires du RSA, demandeurs d’emploi (sur présentation d’un justificatif de moins de 6 mois)) 5€
  • Spectacle jeune public 5€
  • Pass 3 spectacles (hors jeune public) 42€
  • Pass 5 spectacles (hors jeune public) 65€

Attention, compte tenu de l'affluence, prévoyez d'arriver au moins 1/2 heure avant de début du spectacle.

 

copyright 2010 Pas-de-Calais le Département - Mentions légales - Crédits