Inauguré en 2016, le théâtre élisabéthain a été conçu par le cabinet d’architecture Studio Andrew Todd, lauréat du concours d’architectes initié en 2013 par le Département. 

Il s’inspire des principes historiques du théâtre élisabéthain mais s’inscrit dans son temps. Bâtiment du XXIe siècle, il est conçu selon les exigences de son époque : écologie, sécurité, confort, accessibilité, etc. L’environnement naturel et le souci de développement durable ont incité l’équipe d’Andrew Todd à imaginer une structure bois. Ces panneaux en épicéa permettent d’obtenir des performances acoustiques exceptionnelles. À l’intérieur, le bois est omniprésent. On y trouve du mélèze, de l’épicéa et du chêne brut ciré.

La cage de bambou : superposée au théâtre, elle unifie la forme extérieure de l’ensemble architectural. Le jeu d’ombre et de lumière qu’elle crée participe à l’intégration du lieu dans son environnement naturel. L’utilisation de chaumes de bambou de 12 mètres de hauteur est une première en France.

La lumière naturelle contrôlée : contrairement aux théâtres élisabéthains anglais, l’architecte a fait le choix de couvrir le lieu. Néanmoins, une verrière permet de bénéficier de la lumière naturelle, par souci d’économie d’énergie. Cette verrière peut être occultée selon les besoins.

Le théâtre a reçu en 2017 le prix de la meilleure construction en bois dans le monde (2017 World Architecture News).